Sélectionner une page

Pourquoi une course à la Data ?

La data (ou la donnée) est très souvent associée au terme de Big Data (données de masse). Mais avant de s’intéresser aux raisons pour lesquelles la course à la data chez vitaVINUM est essentielle, plusieurs signes montrent l’importance de cette course à la data à l’échelle mondiale. La première : la valorisation boursière des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) spécialisés dans la récolte, l’analyse et l’utilisation efficiente des données. Après Apple et Amazon, Microsoft est la 3ème entreprise à avoir franchi le cap des 1000 milliards de dollars de valorisation en bourse. Plus impressionnant encore, le Big Data représentera près de 203 milliards de dollars d’ici 2023 et depuis 2016, 60% des industriels utilisent le Big Data.

La gestion de la Data, comment ça se passe ?

La course à la data est un enjeu clé et sur lequel nous travaillons grâce à deux leviers. Le premier levier correspond au volume de données et le second concerne la qualité du traitement des données.

En effet, le volume de données constitue chez nous un levier clé dans la mesure où celui-ci permet d’avoir un large panel pour tester des hypothèses d’amélioration de nos produits. Par exemple, dans le cadre de geoVINUM, nous récoltons des données pour alimenter notre base de données afin de fournir un service complet et personnalisé à nos clients. Nos cartes interactives doivent disposer de suffisamment de données pour pouvoir fournir à nos clients une expérience personnalisée.

Or, il est inutile de vouloir récolter le maximum de données s’il n’est pas possible ensuite de les traiter et de les mettre à profit. C’est pourquoi, la qualité constitue le deuxième levier sur lequel nous travaillons pour rester dans cette course à la data.

Pour ce faire, nous disposons d’une équipe de pointe en matière d’expertise digitale, et au premier rang desquels l’on trouve, Alexandre Bastard, docteur en oenologie, data scientist et co-fondateur de vitaVINUM mais également plusieurs développeurs et graphistes.